Ce projet bénéficie d’un financement accompagnant le Prix de l’École nationale de théâtre pour la formation artistique 2019 octroyé à Allain Roy par la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada.

Savèches

Une fragmentation contemporaine
en trois mouvements

présenté le MERCREDI 9 OCTOBRE 2019 à BOÎTE-THÉÂTRE DE CARAQUET

Texte : Jonathan Roy | Mise en scène : Allain Roy
Conception lumières : Stéphane Ménigot  | Environnement sonore : Pascal Lejeune

En collaboration avec le Salon du livre de la Péninsule acadienne, a été présenté une adaptation sur scène du dernier recueil de poésie de Jonathan Roy, Savèches à fragmentation (Éditions Perce-Neige). Le poète, seul en scène, s’interroge sur sa génération et sa propre recherche de sens dans notre univers technologique fragmenté.

Jonathan Roy est né à Bathurst et il vit à Caraquet, au Nouveau-Brunswick. Libraire et conseiller artistique pour le Salon du livre de la Péninsule acadienne, il dirige aussi la collection Poésie / Rafale aux Éditions Perce-Neige et il est le coordonnateur et le directeur artistique du Festival acadien de poésie. Son premier recueil, Apprendre à tomber (2012), a été récompensé par le prix Antonine-Maillet-Acadie Vie.

Artiste atypique possédant le besoin incessant de se réinventer, Thomé Young (alias Pascal Lejeune) est doté d’une personnalité insaisissable, à la croisée des chemins entre la timidité, le flirt et l’arrogance. Il a à son actif cinq albums forts différents les uns des autres: Patsy (2017), Victoria (2014), Le bruit des machines (2012), Adélaïde (2009) et Le commun des bordels (2007). Lejeune figure également sur la compilation Acoustic France sous l’étiquette Putumayo, et l’une de ses chansons s’est retrouvée dans une publicité du fabricant de caméras Canon. Récipiendaire de plusieurs prix (Découverte Alors chante! de l’Académie Charles Cros, Artiste de l’année en Musique au Gala des Prix Éloizes, Prix Auteur-Compositeur de la SPACQ, Prix Roseq/Radarts à la bourse RIDEAU, Prix Acadie-Rideau à la FrancoFête en Acadie, plusieurs nominations aux ECMA’s, etc).

Stéphane Ménigot est basé à Montréal et évolue grâce à un grand nombre de projets artistiques en danse, théâtre, musique et à de nombreux événements. En explorant la lumière comme sujet, il joue sur les diverses variations dʼéclairages conjuguant ainsi la couleur, la texture et le relief dans une chorégraphie originale et élégante. Avec plus de 25 ans d’expériences en Europe et au Canada comme technicien, éclairagiste de tournée, chef électrique et concepteur, il a signé plusieurs projets dʼenvergure scénique, architecturaux et évènementiels.

Jean-le-chasseur et ses chiens

Récit musical

5 mars 2020 à 18 h 30 | 6 mars 2020 à 10 h 30 et à 14 h
Boîte-Théâtre de Caraquet | Billet : 5 $
Une expérience musicale et littéraire de premier choix : le récit musical Jean-le-chasseur et ses chiens, inspiré d’un conte du louisianais Barry Jean Ancelet, susceptible de ravir les jeunes de tous âges.

Dans cette œuvre, Jean-François Mallet, qui a composé la trame musicale du spectacle, se fait conteur et nous entraîne dans l’univers loufoque de l’auteur louisianais, accompagné par le quintette à vent Ventus Machina, dont les membres sont Karin Aurell (flûte), Christie Goodwin (hautbois), James Kalyn (clarinette), Jon Fisher (cor français) et Patrick Bolduc (basson).  Les représentations incluent une présentation de l’histoire de la musique et des instruments par les artistes.

Ce spectacle musical s’inscrit dans une série de créations combinant littérature pour enfants et musique débutée en 2017 et se poursuivant toujours et mettant en scène des contes et légendes acadiennes, mi’kmaq et d’autres francophonies, agrémentés en musique et interprétés par Ventus Machina.

Jean-François Mallet

Originaire de Shippagan, Jean-François Mallet est compositeur de musique de films, de documentaires et de bandes musicales pour le théâtre et la danse. Il apparaît, entre autres, au générique des films Les monologues de la Sagouine, Black & Blanc, Acadie/Américaine et On a bâti une cathédrale ainsi que de la série Courants. Plus récemment, pour le théâtre, il a réalisé la musique de Far Away, A Sunday Affair-À dimanche prochain, The land – La terre, Le lac aux deux falaises, ALDEN envers et contre tous, Tréteau(x), Bump : la secousse de Springhill, L’Espérance de vie des éoliennes, Visage de feu, Conte de la neige, Pourquoi l’Ouest ?,  Conte du Soleil et Exercice de l’oubli, et pour la danse, il a créé Respire (pour DansEncorps). Jean-François est également compositeur de musique de concerts, directeur musical et orchestrateur. Ses oeuvres comprennent Le porteur de rêves (pour quintette à vent), Jean-le-Chasseur, Seth Write A Story, Contemplation (pour trois choeurs), La vallée des possibles : l’oeuvre de Camille Lefebvre, Matin de brume sur la Baie des chaleurs pour l’Orchestre Symphonique du N.-B., Fantaisie sur des reels acadiens pour la tournée de la Cité interdite de l’Orchestre des jeunes du N.- B., La Fête des violons diffusée à Radio-Canada et Le Violon Fantastique des Productions Tintamarre.

Ventus Machina

Formé en 2011, le quintette à vent néo-brunswickois Ventus Machina s’est rapidement établi comme un joueur majeur sur la scène de la musique classique de la côte est canadienne.  Leur style flexible et dynamique en concert – souvent thématique, toujours engageant, divertissant et éducatif – continue de faire la joie d’un public grandissant et diversifié.  De formation classique et immuable quant à la qualité artistique, Ventus Machina explore régulièrement d’autres styles musicaux, dont le jazz, l’opéra et les musiques latine et pop, repoussant leurs limites et surprenant leur public.

Ventus Machina a eu l’honneur d’être nommé Artiste Classique 2018 lors du dernier Festival 506 de Musique NB. Leur dernier album, In the Weeds, lancé en septembre 2017, a été nominé dans la catégorie Album classique de l’année par l’Association de la musique de la côte est en mai 2018.  Une œuvre commandée par l’ensemble et présente sur l’album Tonadas y Mateadas du compositeur Martin Kutnowski, était également en nomination par l’AMCE et a été lancée sous forme de vidéoclip au début 2018.

En plus de leurs nombreux concerts, Ventus Machina organise chaque été deux ateliers musicaux : l’atelier Les maîtres des vents, d’une durée d’une semaine, est destiné aux jeunes de 12 à 22 ans, et une retraite de musique de chambre pour adultes pendant une fin de semaine.  Pendant l’année scolaire, le groupe est impliqué aux niveaux scolaire et communautaire avec des projets indépendants, mais aussi par l’entremise de partenariats avec Symphonie Nouveau-Brunswick, Place Resurgo et le Centre des arts de Riverview.  Individuellement, les membres du quintette enseignent à tous les niveaux, incluant à l’Université de Moncton et à Mount Allison University.