Huit femmes : programme de soirée

Web_DianeLosier_KarineWade

Diane Losier

mise en scène

JOIE! C’est le premier mot qui me vient en tête pour exprimer ce que je ressens ce soir.

 

Le deuxième : ENFIN! Oui enfin, parce que je souhaitais et ce, de moins en moins secrètement, de faire une mise en scène au TPA.

 

Après des nuits... un petit peu blanches, des « OMG j’viens de trouver », des « Ghislain, qu’est-ce que t’en penses ? », des « Luc, je déménagerais dans ton décor », des «  Jean-Francois, t’es un génie », des « Mathieu-Julien, tes lumières... sont donc ben belles », des « Marc, t’es aussi fin que t’es bon », des « Judith la magnifique, t’as l’oeil », des « Cathy, t’es donc ben hot », des « Stéphanie, merci de rendre les filles encore plus belles », des « Julie, t’as trouvé les chansons parfaites », des « Christiane, une chance que t’es là », des « Joël, t’es un vrai psychologue », des « Les filles, vous êtes superbes », nous sommes enfin prêts et ravis de vous présenter cette création sur laquelle nous avons travaillé depuis les derniers mois.

 

Merci à toute la belle équipe de femmes au Théâtre populaire d’Acadie. Un remerciement chaleureux à Allain, notre adorable directeur artistique, pour cette invitation au dépassement de soi.

 

P.S. J’ai le meilleur casting, tant sur scène qu’en coulisse!

 

Belle soirée au théâtre avec toute l’équipe de Huit Femmes!

Depuis près de 35 ans, Diane Losier est animatrice et comédienne au théâtre et à la télévision. Elle a joué dans plus de 30 pièces de théâtre dont Pourquoi l’Ouest? et Les beignes ainsi que dans des spectacles musicaux tels que On a tous une Lydia Lee.  Elle campe présentement le rôle de Glen Thibodeau dans l’Opéra rock Viens avec moi avec les Hôtesses d’Hilaire. Au cinéma, elle fait partie de la distribution du film Pour mieux t’aimer et elle prête sa voix comme narratrice dans Camping à l’Île. Au petit écran, elle sera dans la 2e saison des Newbies. Avec Huit femmes, Diane signe sa première mise en scène au TPA.

Web_ChristianeSt-Pierre©JulieDAmour-Léger

Christiane St-Pierre

aménagements au texte
Quelle galère!

Autant parodier Molière : « Que diable allais-je faire dans cette galère ? ».

 

J’avoue m’être posé très souvent cette question. Comment reprendre un texte du siècle dernier pour l’actualiser et faire en sorte qu’on y croit. Comment l’adapter dans un monde où les communications régissent notre quotidien. Huit femmes, confinées dans une maison, une journée de tempête, sans pouvoir communiquer avec l’extérieur. Pour y croire, il faut savoir qu’il y a encore des endroits, dans la province, qui n’ont pas accès à internet.

 

Un travail de longue haleine s’est déroulé avec les judicieux conseils de Diane et d’Allain. Par la suite, lors des répétitions, les comédiennes et la metteure en scène m’ont donné des suggestions pour rendre les répliques plus vives, plus fluides et plus percutantes. Si le texte n’est plus le même qu’au départ, il est drôlement plus intéressant. Comment leur témoigner toute ma gratitude pour leur grande générosité envers moi …

 

Finalement, ça valait le coup d’embarquer dans la galère et de vivre cette tempête avec cette équipe si généreuse.

Christiane St-Pierre, originaire du Cap-de-la-Madeleine, habite la Péninsule acadienne depuis la fin des années soixante-dix. Femme très engagée dans la vie culturelle de ce coin de pays, elle a longtemps été associée au Festival acadien de poésie, pour y avoir occupé la présidence durant de nombreuses années. Elle a également siégé à divers conseils d’administration, notamment au Festival acadien de Caraquet, au Théâtre populaire d’Acadie, à l’Académie des Arts et des Lettres de l’AAAPNB, au Conseil des Arts du N.-B et au Comité consultatif sur la politique du livre du N.-B. Elle poursuit toujours son travail d’écriture tant en roman, en poésie qu’en théâtre.

Distribution

Stéphanie Bélanger

Louise

Artiste en cirque et comédienne au théâtre, Stéphanie Bélanger a suivi sa formation au Département d’art dramatique de l’Université de Moncton en 2011 et à l’École de comédie et de jeu clownesque de Francine Côté en 2017. Elle travaille principalement avec Clowns sans Frontières, Circus Stella et à son propre compte depuis 2014.

Elle a joué, entre autres, dans Les robes de Sainte-Anne, produit par Circus Stella en 2014, 2016 et 2017; Les indiscrétions publics, produit par Le théâtre du Ricochet à Montréal en 2015 et Carnaval en promenade, produit par la Fédération culturelle de l’Ile-du-prince-Edouard en 2017 et 2019. Grande voyageuse, elle a parcouru l’Amérique Centrale avec la compagnie Momentom Collective pour offrir des ateliers et présenter un spectacle, Metamorphosis, dans des camps de réfugiés et auprès des communautés défavorisées entre novembre 2016 et janvier 2017. Récipiendaire d’une bourse du CAC et du ARTSNB, elle signe la mise en scène de son tout premier spectacle de cirque théâtral; Le fil d’Ariane, présenté au Jardin botanique du NB en 2018. Puis, elle se joint à la compagnie La fabrique des petites utopies en France pour leur nouvelle création, Mondofoly, présenté à la BIAC de Marseille en janvier 2019. C’est à titre de comédienne qu’elle aura l’honneur de jouer pour sa toute première fois au Théâtre populaire d’Acadie, dans la pièce Huit femmes.

Katherine Kilfoil

Mamy

Originaire d’Edmundston, diplômée de l’École Nationale de Théâtre, Katherine Kilfoil a participé, depuis la fin des années soixante-dix, à plusieurs productions théâtrales en Ontario et en Acadie, principalement au Théâtre du Petit Bonheur de Toronto, au Théâtre du Nouvel Ontario, au Théâtre L’Escaouette et au Théâtre populaire d’Acadie.

Lors de l’édition 2017 du Festival à Haute Voix, elle participe aux lectures publiques de Battre le cœur d’Emma Haché et de Le garçon qui regardait le ciel de Joannie Thomas. En 2012, à L’Escaouette, elle interprète Blanche dans la pièce La vieille femme près de la voie ferrée d’Herménégilde Chiasson. En 2008, au TPA, elle crée le personnage d’Ophélie dans la comédie de Marcel-Romain Thériault, 
Disponibles en librairie. On se souvient d’elle également dans Aliénor (L’Escaouette, 1997), Le monde de Tremblay (TPA, 1996), Louis Mailloux (Congrès Mondial Acadien, 1994), Harold et Maude (Cie Viola Léger, 1986) et Mélodie Millenium (TPA, 2018).

Katherine est aussi connue comme personnalité médiatique. Après avoir animé la populaire émission Coup d’œil de 1981 à 1986, elle a été chroniqueuse et journaliste culturelle à la radio et à la télévision de Radio-Canada Acadie pendant plus de 25 ans. En 2001, elle a obtenu l’Éloize de la meilleure couverture médiatique.

Katherine a également animé quelques soirées gala dont le Atlantic Journalism Awards.

Sandra Le Couteur

Chanel

Sandra Le Couteur sortira son quatrième album, Les cormorans, en janvier prochain. Elle a fait plus de 10 tournées en France en plus d’être invitée au Vietnam, en Argentine, au Paraquay, en Uruguay, dans l’Ouest canadien et au Québec. Elle reprend la route en France tout le mois de juin 2020 où elle est invitée en Provence, en Bretagne et au Sud-Ouest. Elle est en pourparlers pour des spectacles en Égypte et un vidéo qui sera tourné au Liban devra voir le jour au printemps. Elle prépare un 2ième recueil de poésie et un spectacle d’humour que vous pourrez voir en 2020. Elle a fait la première partie de Claude Dubois et Jean-Pierre Ferland au tout début de sa carrière. Elle sera en tournée au NB au mois de février prochain avec son nouvel album. En 2017 elle a reçu la médaille du 150ième du Sénat Canadien pour sa démarche artistique. On a pu la voir dans les films La peur de l’eau et Le chant du phare, et à la télévision dans les séries Belle-Baie et Le clan. Sandra était de la pièce Le Djibou du TPA en 1994.

Anika Lirette

Pierrette

Anika Lirette est comédienne, réalisatrice, scénariste, directrice artistique et animatrice.  Cette année, elle scénarise deux projets télévisuels en développement, elle a joué dans la production Winslow avec le théâtre lEscaouette, elle a été assistante à la réalisation pour l’émission Tout simplement country avec Connections Productions et coordonne un projet intitulé Théâtre sur le pouce avec la FJFNB. Elle signe la direction artistique de la saison estivale avec la Société Promotion Grand-Pré depuis les trois dernières années. On peut la voir à la télé soit dans la prochaine saison des Newbies ou dans la série Le clan. Elle a scénarisé et réalisé des documentaires avec Phare-Est Médias et avec l’Office national du film du Canada. Elle a participé à plusieurs capsules web soit avec Expérience Acadie ou avec le Centre de la francophonie, ce qui l’a menée au Costa Rica, à New York, au Maine et en Louisiane. Au théâtre, elle a joué sur les planches à Montréal, en Louisiane, en Allemagne, au Maine, à plusieurs endroits au Québec, à Saint-Pierre-et-Miquelon et un peu partout en Acadie. On l’a retrouvée dans les productions telles que Enemy of the People (2018), Tangente ( 2007), Roger Roger ( 2005), Je Adieu ( 2010) en plus d’avoir codirigé et joué avec le Théâtre Alacenne. Multidisciplinaire, elle a aussi été guide touristique à New York, régisseuse en chef pour les Jeux d’athlétisme mondiaux à Moncton, agente de projets en Croatie ou bien metteuse en scène à Terre-Neuve lors des 400 ans de l’Acadie.

Katrine Noël

Suzon

Musicienne et compositrice dans le groupe Les Hay Babies depuis son adolescence, Katrine est une artiste touche-à-tout. Poète, doodleuse, humoriste et maintenant elle se lance dans cette nouvelle aventure… Le théâtre! Elle a été choriste dans On a tous une Lydia Lee, la comédie musicale de Marie-Jo Thério et plus récemment dans Viens avec moi, l’opéra rock des Hôtesses d’Hilaire. Huit Femmes étant son premier rôle en tant que comédienne, se trouve à être un des plus grand défis de sa carrière! Un beau grand défi qu’elle entreprend avec beaucoup d’amour. 

 

Claire Normand

Augustine

Claire Normand est diplômée du département d’art dramatique de l’Université de Moncton. Elle est présente dans le paysage théâtral en Acadie depuis plusieurs années. Au Théâtre populaire d’Acadie (TPA) elle a participé à plus d’une trentaine de productions. Elle fut notamment de la distribution de L’indifférent de Carlo Goldoni, Les défricheurs d’eau de Emma Haché, coproduction du TPA et du Théâtre de la Dame de Cœur, Rafales de José Babin, coproduction du TPA et du Théâtre Incliné, et La petite ombre, coproduction du TPA et du théâtre du Papyrus, en collaboration avec Les Gros Becs, et Exercice de l’oubli de Emma Haché, coproduction du TPA et du Théâtre français de Toronto. En 2008, elle a remporté le Prix Éloizes dans la catégorie « Artiste de l’année en théâtre » pour son rôle de Jacklyn Prosac dans L’Année du Big-Mac de Marc Prescott. Artiste de théâtre accomplie, Claire a à son actif quelques performances en chant ainsi que la mise en scène et la direction artistique de divers événements culturels et communautaires en Acadie.  Elle eut également  l’occasion de transmettre sa passion du théâtre aux jeunes dans le cadre de divers projets dont le festival de théâtre jeunesse en Acadie.À la télévision, on a pu la voir dans la série Belle-Baie et plus récemment dans la comédie À la Valdrague à Radio-Canada.

Joannie Thomas

Catherine

Joannie Thomas a fait ses études au Département d’art dramatique de l’Université de Moncton.  Elle a joué au Théâtre l’Escaouette dans Plus vite la charrue (2012) et Visage de Feu (2013) ainsi qu’au Théâtre populaire d’Acadie dans Pourquoi l’Ouest? (2018). En création, elle a joué dans Le Loup; l’histoire d’un incompris du Théâtre La Cigogne et dans Marie-Marie et les oreilles pointues, une production du Village Historique Acadien (2015-2016). On a pu la voir cet été avec le Théâtre Vent debout dans une lecture-spectacle de L’Homme Semence et dans le personnage de Blanche, la semeuse d’histoires, en animation durant le Salon du Livre de la Péninsule Acadienne. Elle a publié son premier recueil de poésie, Quatre Pattes Catherine, aux Éditions Perce-Neige en 2016. Elle habite à Grande-Anse où elle élève ses deux enfants avec son amoureux.

Marie-Pierre Valay-Nadeau

Gaby

Depuis la fin de sa formation universitaire en 2001, Marie-Pierre œuvre à la fois au théâtre, au cinéma, à la radio et à la télévision. On a pu la voir sur scène dans Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux (TPA, 2002), La grande séance d’Herménégilde Chiasson (coprodution théâtre l’Escaouette/TPA, 2004), Alors, tu m’aimes? de Monique Snow (Moncton Sable, 2004), Murmures d’Emma Haché (TPA, 2005), Wolfe d’Emma Haché (théâtre l’Escaouette, 2011), qui lui a valu une nomination comme artiste de l’année en théâtre aux Éloizes 2012 pour son rôle d’Yvonne Vautour, et plus récemment dans Jean et Béatrice de Carole Fréchette (TPA, 2014) et Alden, envers et contre tous de Rick Merill et traduite par Mélanie Léger (2015). Sa participation dans Détour de Sylvain Guy, la 3e saison de Belle-Baie, Le Siège de Phare-Est et plus récemment dans Conséquences de Bellefeuille production l’a fait paraître à l’écran. S’épanouissant sur scène comme à l’arrière-scène, Marie-Pierre a participé à divers projets et événements culturels en Acadie. Son intérêt manifeste pour les arts l’incite à explorer diverses avenues, tels que le casting, l’assistance à la réalisation, habilleuse de plateau et la coordination de projets. En 2016, elle obtient une nomination au Prix Gémaux pour le casting de la télésérie Le clan.

Équipe de production

Ghislain Basque

assistance à la mise en scène et régie

Présent dans le paysage théâtral en Acadie depuis sa sortie du Département d’art dramatique de l’Université de Moncton en 1991, Ghislain Basque a collaboré à de nombreuses pièces au Théâtre populaire d’Acadie, comme éclairagiste, régisseur/assistant à la mise en scène, comédien (Des amis pas pareils, Charmes et dangers de la Mer, Pourquoi l’Ouest?) constructeur de décor, directeur de production et directeur de tournée. Il a également oeuvré sur de nombreuses productions au théâtre l’Escaouette, au Théâtre la Seizième de Vancouver, au Pays de la Sagouine et aux Productions DansEncorps, en plus d’avoir fait une incursion au cinéma comme assistant décorateur. Il a également été enseignant au CCNB Péninsule acadienne dans le programme de Techniques de scène.

Luc Rondeau

décor et accessoires

Luc Rondeau, diplômé de l’École Nationale de Théâtre en 1981, est apprécié pour la qualité de son travail en tant que décorateur, accessoiriste et peintre scénique.  Il a conçu les scénographies d’une quarantaine de pièces au TPA, dont Les Beignes, Alden : envers et contre tous, Jean et Béatrice, Encore, La persistance du sable, 3 farces de Tchekhov, Le filet, Tenter le destin, L’Année du Big-Mac, Conte de la Lune, Grace et Gloria, Murmures, Les défricheurs d’eau et Le jeu de l’amour et du hasard, pièce pour laquelle il reçoit le Prix Éloizes 2002 de l’Artiste de l’année en théâtre décerné par l’Académie des arts et des lettres en Atlantique.  Polyvalent, il collabore régulièrement à la conception et à la réalisation de différents aménagements pour des bâtiments publics et privés.

Judith Chiasson

costumes

Judith Chiasson est originaire de Saint-Simon, au Nouveau-Brunswick. Après avoir travaillé en tant qu’optométriste pendant quelques années, un accident de voiture amène cette jeune professionnelle à faire un changement drastique de carrière. Elle s’inscrit au New Brunswick College of Craft and Design et obtient son diplôme en Fashion Design avec honneur. Elle a présenté une collection originale au New York Fashion Week, où elle a su surprendre avec ses vêtements uniques et colorés. Bien qu’elle ait de l’expérience de plateau en tant qu’assistante-costumière, elle travaille surtout dans son atelier, à concevoir ses propres créations. Huit femmes est sa première expérience en tant que costumière principale.

Jean-François Mallet

direction musicale, réalisations et arrangements musicaux, environnement sonore

Originaire de Shippagan, Jean-François Mallet est compositeur de musique de films, de documentaires et de bandes musicales pour le théâtre et la danse. Il apparaît, entre autres, au générique des films Projet MR21 (2019), Dix monologues de la Sagouine (2017), Black & Blanc et Acadie Américaine (2015), On a bâti une cathédrale (2014) ainsi que de la série Courants (2013)Plus récemment, pour le théâtre, il a réalisé la musique de Tsunami (2019), Winslow (2019), Exercice de l’oubli (2019), Conte du Soleil (2018), Pourquoi l’Ouest ? (2018), et pour la danse, il a créé Respire (pour DansEncorps – 2018). Jean-François est également compositeur de musique de concerts, directeur musical et orchestrateur. Ses oeuvres comprennent La vallée des possibles : L’oeuvre de Camille Lefebvre (2019), Le porteur de rêves (2019) et Jean-le-Chasseur et ses chiens (2017. Jean-François Mallet est artiste en résidence au Théâtre populaire d’Acadie pour la saison 2019-2020.

Mathieu-Julien Duguay

ÉCLAIRAGES

Formé directement sur les planches des théâtres du Nouveau-Brunswick, en tant qu’éclairagiste pour les tournées du Théâtre populaire d’Acadie depuis 2008 et les deux productions de Louis Mailloux (2010 et 2011, Compagnie Viola-Léger), Mathieu-Julien Duguay, originaire de Saint-Isidore, s’est rapidement découvert une affinité avec la lumière et l’art d’éclairer le jeu des comédiens.  Il se spécialise en suivant à l’hiver 2012 une formation privée auprès de Guy Simard, concepteur de renommée internationale, qui l’invite à faire un stage à ses côtés durant la production de L’Opéra de quat’sous (2012, mise en scène de Brigitte Haentjens). Depuis, il a déjà de nombreuses conceptions à son actif dont Les Beignes (TPA, 2017), Pourquoi l’Ouest ? (TPA, 2018), Mélodie Millenium (TPA, 2018).

Stéphanie Mallais

MAQUILLAGES

Stéphanie Mallais, propriétaire du Salon Doigts de fée à Petit-Rocher. Passionnée, œuvre dans le domaine de la coiffure et maquillage depuis déjà presque 25 ans. Elle travaille dans le domaine du cinéma depuis les 13 dernières années. Elle a occupé le poste de chef de département dans plusieurs documentaires, des séries télés telle que Les Newbies, Conséquences, Le Siège et a aussi travaillé sur la pièce de théâtre Louis Mailloux comme assistante. 

 

Cathy Lanteigne

CHORÉGRAPHIES

Originaire de Caraquet, Cathy Lanteigne a commencé à danser à un très jeune âge et elle est devenue chorégraphe alors qu’elle n’avait que 16 ans. Elle a dansé lors de carnavals à Singapour, en France et en Italie. Enseignante de danse à l’école Chaos depuis 2012, Cathy fut chorégraphe pour le Congrès mondial acadien 2014, au Maine, USA, et elle est aussi chorégraphe pour le spectacle grandiose Fusion de l’artiste Matt Leblanc.

Au fil des ans, elle a perfectionné son art en dansant et en suivant des cours avec quelques-uns des meilleurs danseurs de l’industrie. 

Julie d'Amour-Léger

RECHERCHE DES CHANSONS

Photographe professionnelle, Julie D’Amour-Léger œuvre surtout dans le milieu cinématographique et culturel.  En tant qu’artiste, ses expositions De ma fenêtre, Renardises et Corneilles : Noir sur blanc ont été présentées dans plusieurs galeries au Nouveau-Brunswick.  En 2019, elle a travaillé comme recherchiste pour le Centre de la chanson acadienne, un répertoire Web d’artistes acadiens initié par le Gala de la chanson de Caraquet.  Ce projet l’a ainsi menée à participer à la sélection des chansons qui rythment la pièce Huit femmes. En accord avec la proposition entièrement féminine de cette œuvre théâtrale, les chansons nous proviennent toutes de nos si inspirantes chanteuses acadiennes. Saurez-vous les reconnaître?

Joël Beddows

CONSEILLER À LA METTEURE EN SCÈNE

Conseiller dramaturgique, chercheur, pédagogue et, depuis 2016, directeur artistique du Théâtre français de Toronto, le metteur en scène Joël Beddows propose depuis deux décennies des expériences artistiques audacieuses dans lesquelles se conjuguent symbolisme, poésie et commentaire social. Que ce soit dans le champ de la création, du répertoire ou du théâtre jeune public, chaque projet est pour lui un laboratoire de recherche. Il est aussi professeur agrégé au Département de théâtre de l’Université d’Ottawa depuis 2002.

Crédits des chansons

Donnez-moi la chance 

paroles : izabelle ouellet
musique : michel roland bourgeois

Moi-même

paroles : jules boudreau et nathalie renault
musique : nathalie renault

Tout le monde 

paroles : marc chabot
musique : lina boudreau

Dans une ville 

paroles et musique : caroline savoie

Je vous aime encor 

paroles : sylvain meunier
musique : claude fournier

Le fil de la rivière 

paroles : jacqueline lemay
musique : édith butler

Je suis démaquillée 

paroles et musique : angèle arsenault

Musiciens ayant participé à l’enregistrement des chansons

Jean-François Mallet | Direction musicale; arrangements et réalisation; piano, accordéon et échantillonnages
Sébastien Michaud | Réalisation; basse, guitares, batterie et échantillonnages
Carl-Philippe Gionet | Piano
Nicolas Basque | Guitare et mandoline
Jim Tranquilla | Trombone
Xavier Richard | Ingénieur Son
Georges Belliveau | Mixage et matriçage

Les commentaires sont désactivés.