Caraquet, le 21 juin 2017. En choisissant comme slogan Aux quatre coins du Nouveau-Brunswick et ailleurs pour sa saison 2017-2018, le Théâtre populaire d’Acadie met l’accent sur le fait qu’il est une compagnie de tournée provinciale. Telle une plante grimpante qui se ramifie, le TPA ira à la rencontre des francophones du Nouveau-Brunswick, et il restera en lien avec la francophonie d’ailleurs.

La saison s’ouvrira avec une nouvelle coproduction de Satellite Théâtre et du Théâtre populaire d’Acadie, intitulée Comme un seul Grům. Dans ce spectacle muet reposant sur le corps et l’image, nous assistons à l’effondrement progressif du monde routinier et réconfortant de Grům, cet être aux mille manies déjà rencontré dans le spectacle à succès Mouving, et qui n’a qu’une obsession : l’ordre. Comme un seul Grům est une obsession de Mathieu Chouinard, mise en scène par Marc-André Charron, avec 4 personnes sur scène, soit Mathieu Chouinard, les acteurs-manipulateurs d’objets Marilyn Perreault et Martin Vaillancourt ainsi que la musicienne Geneviève D’Ortun. Les concepteurs et conceptrices sont Geneviève D’Ortun, Joëlle Tougas, Yannick Legault, Denise Richard, Sylvain Ward et Charlotte Isis Gervais. La pièce sera d’abord présentée cet été à la Boîte-Théâtre, les 22, 23, 28, 29 et 30 juillet, à 20 h, dans le cadre des activités Canada 150 à Caraquet. Et le spectacle sera repris du 19 octobre au 3 novembre pour une tournée dans 10 municipalités du N.-B., après s’être rendue à Ottawa pour 2 représentations aux Zones Théâtrales du Centre national des Arts, les 15 et 16 septembre.

Comme deuxième spectacle en tournée, le TPA offrira une nouvelle création écrite et mise en scène par Emma Haché, Pourquoi l’Ouest ? Il s’agit du texte qu’elle a écrit l’an dernier en collaboration avec la communauté et qui traite bien sûr de l’exode vers l’Ouest canadien et de son influence sur les familles et la communauté. Sur scène, on verra Diane Losier, Tony Murray et Joannie Thomas. On comptera Jean-François Mallet à la conception musicale et sonore puis Jérôme Luc Paulin à la conception vidéo. La tournée aura lieu du 6 au 21 février 2018 dans une dizaine de municipalités du N.-B.

Puis une troisième création originale du Théâtre populaire d’Acadie sera également présentée en tournée au N.-B., du 13 au 29 mars 2018, soit Mélodie Millenium, de Matthieu Girard. Cette nouvelle création mariera théâtre et chansons. « Mélodie est convaincue qu’elle est aussi unique qu’une licorne et qu’un grand destin lui est promis parce qu’elle le mérite ». La pièce mettra en scène Tanya Brideau, Raphaël Butler, Matthieu Girard et Katherine Kilfoil. Matthieu Girard est d’ailleurs artiste en résidence au TPA cette année grâce à l’appui d’artsnb. Pierre Guy Blanchard et Jason Leblanc se partageront la composition et la direction musicale alors que Mathieu-Julien Duguay concevra les éclairages.

À noter aussi que la pièce Les Beignes, de Matthieu Girard, créée l’an dernier au TPA sera également présentée à Ottawa, en ouverture des Zones Théâtrales du Centre national des Arts, les 11 et 12 septembre 2017.

Puis, toujours au chapitre des tournées, la pièce GRUB (version anglaise de BOUFFE, la coproduction du Théâtre populaire d’Acadie, de Satellite Théâtre et de Houppz ! Théâtre) sera présentée à Hong Kong, en Chine, les 15, 16 et 17 décembre 2017.Voilà un rayonnement hors frontière plutôt exceptionnel !

Le Théâtre populaire d’Acadie ne fera pas que des tournées au N.-B. et ailleurs, il accueillera aussi 3 pièces grand public au Centre culturel de Caraquet. Irène sur mars, une comédie fantaisiste de Jean-Philippe Lehoux sera à l’affiche le 21 novembre. Cette pièce des Productions À tour de rôle et du Théâtre de la Marée Haute est mise en scène par Michel-Maxime Legault. « Alors que son fils veut la placer dans une résidence pour personnes âgées – sans son consentement –, Irène débarque chez ce dernier pour l’engueuler et lui annoncer qu’elle s’est inscrite à un projet populaire de colonisation sur mars et… qu’elle est finaliste ! » Et voilà que le ton est donné pour cette comédie qui réunit notamment Pauline Martin et Gary Boudreault, ainsi que Catherine Audet et Dany Michaud.

Puis le 23 janvier 2018, en provenance de Vancouver, le TPA accueillera Straight Jacket Winter, coproduit par les Productions 2PAR4, le Théâtre français du Centre national des Arts & le Théâtre la Seizième. Librement inspiré de L’Hiver de force de Réjean Ducharme, Straight Jacket Winter est une œuvre autofictionnelle qui témoigne des répercussions sociales, affectives et identitaires liées aux mouvements croissants des populations. « …Combien de temps deux amoureux peuvent-ils vivre en marge du monde ? » Le texte et la mise en scène sont d’Esther Duquette et Gilles Poulin-Denis. Édith Patenaude a collaboré à la mise en scène. Sur scène, on verra Esther Duquette, Frédéric Lemay, Gilles Poulin-Denis & Julie Trépanier.

Comme troisième accueil grand public, le TPA recevra le 20 avril 2018, la pièce Des arbres, une production du Théâtre de la Manufacture. « Un couple dans la trentaine attend patiemment dans la file d’un IKEA. Lorsqu’il avance l’idée d’avoir un enfant, elle semble prise au dépourvu. Ils repartent du magasin les mains vides, mais avec un paquet de questions. En ces temps d’austérité, d’incertitude politique et de changements climatiques, est-ce vraiment une bonne idée de mettre quelqu’un au monde ? D’un autre côté, la race humaine se reproduit depuis 7500 générations sans trop se poser de questions… Que risquent-ils de détruire en premier, la planète ou leur relation de couple ? » Le texte est de Duncan MacMillan, la traduction de Benjamin Pradet et la mise en scène de Benoît Vermeulen. La distribution est composée de Maxime Denommée et Éveline Gélinas.

Puis durant le Congé de mars 2018, le TPA et Centre-Ville Caraquet, en collaboration avec le Centre culturel de Caraquet accueilleront, pour les jeunes de 4 à 8 ans et leurs parents, quatre représentations de la pièce TERRIER – Forêts, sentiers et menus trésors. Le Théâtre du Gros Mécano en coproduction avec Les Incomplètes a créé ce spectacle sans paroles qui amène le petit spectateur sur la piste de l’amitié et du vivre ensemble dans un esprit ludique et poétique. Dans une mise en scène de Carol Cassistat et Josiane Bernier, Terrier est interprété par Laurence P. Lafaille et Audrey Marchand.

Finalement, pour le jeune public, le TPA est fier d’organiser la 20e édition du Festival de théâtre jeunesse en Acadie, du 27 au 29 avril 2018. Environ 150 jeunes des quatre coins du N.-B. y présenteront leurs pièces et suivront des ateliers de formation avec des animateurs professionnels. Une vingtaine de certificats de reconnaissance seront décernés.

En ouverture de cette saison 2017-2018,
le TPA désire remercier ses partenaires :

Partenaire de saison : UNI Coopération financière
Partenaires publics : Conseil des arts du Canada, le gouvernement du Nouveau-Brunswick, Patrimoine canadien,
Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes, Ville de Caraquet, artsnb 
Commanditaires de présentation des pièces invitées de la saison :
C.L. Comeau & Cie Ltée, Gîte Le Poirier et Paulin Gagnon Comptables Agréés 
Merci aussi à Radarts et Les Voyagements ainsi qu’au Festival des arts visuel en Atlantique,
dans le cadre duquel a eu lieu le lancement de saison, et la Boulangerie Grains de folie, chez qui se déroulait celui-ci.