Artistes en résidence

Mathieu Chouinard

Le Théâtre populaire d’Acadie est heureux d’annoncer que grâce à une subvention accordée par artsnb, l'homme de théâtre acadien Mathieu Chouinard sera artiste en résidence au TPA pour la saison 2014-20145. 

Au cours de sa résidence, Mathieu travaillera au développement de deux spectacles. L'un d'entre euxTréteau(x), est en phase de production et sera présenté en tournée en mars 2015. 

Le deuxième axe de cette résidence sera dirigé vers la recherche de matériel en vue d'une nouvelle création s'appuyant sur la Salaison Gauvinmoteur économique et culturel majeur dans la Péninsule acadienne des années 1950-1960. Mathieu Chouinard, petit-fils de l'entrepreneur Gérard Gauvin, parcourra la Péninsule acadienne à la recherche de documents d'archives et de témoignages d'anciens employés, d'ex-collaborateurs, d'anciens chefs syndicaux mais aussi de villageois, amis et membres de la famille afin de retracer l'histoire d'un homme qui quitta Paquetville après une 5ième année et devint, avec l'aide de sa femme et de sa famille, un chef d'entreprise important dans ce petit village du N.-B. jusqu'à la fin tragique de ladite entreprise. Véritable retour aux sources d'un jeune artiste acadien se questionnant sur ses racines, ce projet de recherche revêt à la fois une importance personnelle et une importance patrimoniale – car les porteurs de ce pan de l'histoire acadienne contemporaine se font de plus en plus rares.

Mathieu est diplômé en théâtre de l’Université de Moncton, de l'École supérieure de théâtre de l'UQAM et de l’École internationale de théâtre Jacques Lecoq (Paris). Depuis 2005, Mathieu a joué et a offert diverses formations en théâtre sur pas moins de quatre continents. Codirecteur artistique de la compagnie Satellite Théâtre (Montréal, Canada), il cherche, par l’entremise d'un théâtre physique et visuel, à créer des ponts – en explorant la rencontre des langues, des cultures et des formes théâtrales. On a pu le voir dans SplasH2O (2005-2008), Yabu no naka : distruthted (2007-2008), Mouving (2009-2012), ainsi que dans le gustatif spectacle BOUFFE (2010-2013).

 

Résidence de Lou Poirier à la Boîte-Théâtre

Le spectacle en développement

Arrêt sur image est une conférence sur les mécanismes de fabrication de l'image de soi et de l'évolution de ce phénomène social au cours du siècle dernier. La présentation, sous forme académique, est ponctuée de capsules théâtrales servant à démontrer certains faits et témoignages récoltés lors de l'élaboration de la théorie de l' « effet miroir », le sujet même de la conférence. Lou Poirier prend a partie les spectateurs dans un rapport direct qui les questionne sur leur propres habitudes concernant la fabrication de leur image. 

Note sur la démarche

La prise de parole de ce spectacle à caractère social puise sa source dans la poésie slam. Les slams écrits par Lou Poirier sont à la base des différents personnages que l'on rencontre dans la pièce.  Artiste de théâtre physique, Lou transforme les textes slams en partition pour le mouvement. Cette poésie du rythme et de la déclaration, où les sonorités dansent et les mots se déconstruisent, devient le point de départ de la mise en mouvement. Une parole directe, un humour incisif, entre aveux et constats!

Note sur la résidence de création

La bosse est un groupe ad hoc constitué de Lou Poirier, Jacques Lessard et Justin Gauvin qui propose une conférence théâtrale ayant pour objet d'étude l'observation de l'évolution de l'égo chez l'individu moderne ou égoscopie. La bosse fait référence au terme phrénologique d'être doué ou aisément connaisseur dans une matière (ex : bosse des maths). La bosse fait aussi allusion à un abcès. On parle ici de vouloir « crever l'abcès »; s'attaquer aux racines d'un malaise. La bosse est un aller-retour entre la science et le théâtre incisif! La création à la Boîte-Théâtre est une occasion de questionner la dramaturgie et l'écriture « physique ». Ce laboratoire nous donnera une meilleure idée de ce qu'il reste à faire sur ce projet avant de passer en production!

Lou Poirier. Diplômée en Art Dramatique à l'Université de Moncton, Lou se spécialise en théâtre du mouvement de (pédagogie Lecoq) à l'École Internationale de Théâtre Lassâad. Elle poursuit son parcours à « Bewegungs Art schule Freiburg », en Allemagne, où elle se concentre sur la danse, l'improvisation et la performance. Comme comédienne, on l'a vu dans les productions du Théâtre l'Escaouette (Moncton), Théâtre du Double-Signe (Sherbrooke), du Théâtre Alacenne (Moncton) et du Théâtre de l'Étincelle (Poitiers, France). Comme créatrice interprète, elle collabore avec Julie Duguay (Co Julie Danse) pour Mez'elles...Sois belle et tais-toi!, un spectacle mariant le théâtre, la danse et la vidéo, où elle tient le rôle principal. Elle travaille aussi comme échassière acrobatique avec Circus Stella pour la création Les Robes de St-Anne, coproduit par Circus Stella, Co Julie Danse et Carpetbag Brigade (US). Elle participe aussi à titre d'artiste indépendante à de nombreux événements autour de l'improvisation dansée, au Canada et en Europe, et enseigne l'improvisation contact. Lauréate du « Prix Viola Léger 2012 »,  Lou Poirier est à l'écriture de son premier spectacle solo Arrêt sur image, un spectacle slam et théâtre physique.

Jacques LESSARD a mis en scène plus de 165 spectacles principalement dans les divers théâtres de la région de Québec, mais aussi à Montréal et à l’étranger (Allemagne, É.-U.). Il est le père fondateur de la création et élaboration des Cycles Repère, un processus de création exclusif au théâtre québécois enseigné au CADQ et dans quelques universités du Québec. Les Cycles Repère ont été le sujet de plusieurs articles dans les journaux, revues spécialisées et ont fait l’objet de publications. Il a fait partie de la distribution de plusieurs productions théâtrales dont celle du théâtre Repère (Trilogie des dragons, Chroniques,...) et a joué à la télé et au cinéma. Pendant plus de 30 ans, il a enseigné au Conservatoire d'Art Dramatique de Québec. Professeur de mouvement, d'interprétation, d'écriture et de création, il signe aussi des mises en scène. Jacques Lessard a rencontré Lou Poirier lors d'un projet de mentorat au Banff Centre en septembre 2013. Ce projet était supporté par l'AAAPNB et RAFA. Il est le collaborateur principal de Lou Poirier pour son projet solo Arrêt sur image.

 


© NRL


© Julie d'Amour-Léger

Théâtre populaire d'Acadie

220, boul. St-Pierre O., bur. 302
Caraquet, NB E1W 1A5

1 800 872.0920
T. 506.727.0920   F. 506.727.0923
C. tpa@tpacadie.ca

gardez contact

Consultez le calendrier
Création du site Internet | DPG Communication
© Copyright | Théâtre populaire d'Acadie