Mot du directeur

Mot du directeur artistique et général

Le passé et le présent se rencontrent au cœur des trois pièces grand public que nous offrons en tournée au Nouveau-Brunswick. Dans L’Espérance de vie des éoliennes, une pièce mystérieuse et profondément humaine, notre passé religieux et notre présent technologique se côtoient. Avec ZONE, on reprend contact avec les personnages fougueux d’un classique du répertoire canadien-français réunis dans une production franco-ontarienne invitée. Et on se rappelle de la tragédie minière de 1958, en Nouvelle-Écosse, relatée dans une traduction de la pièce BUMP — La secousse de Springhill, un récit touchant et ponctué d’humour, priment l’angoisse, la résilience et la fraternité.

Quatre autres spectacles présentés en salle fixe à Caraquet, dont deux pour des sorties en famille, complètent la programmation 2013-2014. Pour le grand public, une pièce encensée par la critique et d’une grande beauté, Moi, dans les ruines rouges du siècle, raconte l’histoire, la lutte et les espoirs d’un jeune garçon ukrainien, alors que l’Union soviétique est sur le point de s’écrouler. La Ville en rouge est une aventure d’enfants en quête de découvertes — un véritable road-movie pour l’enfance. Bienveillance pose des questions morales fort pertinentes alors que se confrontent ambition personnelle et compassion humaine. Et nous terminons la saison sur un petit bijou pour petits et grands, L’Atelier, mariant curieusement bien la danse, les arts visuels et les arts médiatiques.

 

Maurice Arsenault
directeur artistique et général

Théâtre populaire d'Acadie

220, boul. St-Pierre O., bur. 302
Caraquet, NB E1W 1A5

1 800 872.0920
T. 506.727.0920   F. 506.727.0923
C. tpa@tpacadie.ca

gardez contact

Consultez le calendrier
Création du site Internet | DPG Communication
© Copyright | Théâtre populaire d'Acadie